Comment utiliser une pioche de cantonnier efficacement au jardin ?
Comment utiliser une pioche de cantonnier efficacement au jardin ?

Table des matières

🖊️ Dossier réalisé par Matthieu – 06/2024

Table des matières

🖊️ Dossier réalisé par Matthieu – 06/2024
Comment utiliser une pioche de cantonnier efficacement au jardin ?

Vous venez d’acheter votre première maison, dans laquelle vous disposez d’un beau jardin, dont vous comptez bien profiter au maximum. Au fond de ce jardin, il y a une cabane, dans laquelle vous pouvez stocker vos outils, et quelques affaires d’extérieur. Or, il se trouve que les anciens occupants de la maison ont laissé quelques outils, dont une pioche de cantonnier. Vous savez que ce type d’outil s’utilise pour jardiner, et vous vous dites qu’il pourrait vous être utile pour entretenir le jardin. Le seul souci, c’est que vous ne savez pas comment vous en servir. Voici tout de suite quelques explications sur l’utilité de la pioche de cantonnier, et sur la manière de s’en servir efficacement.

Tout savoir sur l’utilisation de la pioche de cantonnier

La pioche est un outil qui est très souvent utilisé en jardinage, mais que l’on confond facilement avec la serfouette. Cette dernière possède une lame assez large, tandis que celle de la pioche est plus longue et étroite. Cette précision étant faite, passons maintenant à la description de la pioche. 

pioche de cantonnier

Qu’est-ce qu’une pioche ?

La pioche est un accessoire qui existe depuis très longtemps, puisqu’on en trouvait déjà à la préhistoire, et que son utilisation a évolué à travers les siècles. Historiquement, elle pouvait servir à la fois dans le domaine agricole, mais aussi aux mineurs, ou aux soldats durant la guerre, pour aider à creuser des tranchées. Aujourd’hui, ces outils sont toujours utilisés dans certains pays pour l’exploitation minière, mais ils servent principalement aux travaux de jardinage ou de terrassement. 

La pioche est constituée d’un manche en bois, et d’une tête comportant deux extrémités différentes :

  1. La lame, qui est assez étroite et de forme rectangulaire, peut vous aider à préparer le terrain : elle est utile pour creuser la terre, et pour couper les racines présentes dans le sol, car l’extrémité de la lame est fine et coupante.
  2. La pointe, plus utile pour ôter les pierres présentes sur le terrain. Elle vous aidera à taper efficacement sur les sols extrêmement durs, grâce à cette tête en acier trempé.

La pioche est un outil assez lourd, caractéristique indispensable pour être efficace dans vos mouvements. Le manche mesure près d’un mètre de long, et est la plupart du temps, constitué de bois, mais il existe également des modèles en matériaux synthétiques, qui rendent l’outil plus léger, et plus facile à manier.

Comment utiliser la pioche ?

Comme nous l’évoquions un peu plus haut, la pioche s’utilise côté pointe, pour gérer les sols trop durs, et côté lame pour rendre le sol plus meuble et pour venir à bout des racines résistantes. Dans la mesure où cet objet est assez lourd, prenez garde à ne pas soulever la pioche trop haute, au risque de contracter des douleurs au dos ou aux bras. Enfin, n’oubliez pas d’entretenir votre matériel, afin de pouvoir le conserver durant de nombreuses années : pensez à passer un coup de brosse sur la tête de la pioche pour retirer la terre, et à bien la sécher pour éviter qu’elle ne rouille ou ne pourrisse.