Protéger vos plantes pendant un projet de rénovation

Table des matières

🖊️ Dossier réalisé par Matthieu – Maj : 02/2024
Protéger vos plantes pendant un projet de rénovation

Les plantes d’intérieur apportent de nombreux avantages à notre vie quotidienne, notamment en améliorant la qualité de l’air, en réduisant le stress et en ajoutant une touche de beauté à nos espaces de vie. Récemment, j’ai fait des travaux chez moi, et la poussière, on s’en passerait bien ! Lorsqu’il s’agit de rénovations, comme des travaux de plâtrerie, il est essentiel de prendre des mesures pour protéger vos plantes d’intérieur et assurer leur survie. Dans cet article, nous allons explorer comment préparer vos plantes pour des travaux de plâtrerie, les protéger pendant les travaux, et les remettre en forme après la rénovation. Nous partagerons également quelques conseils supplémentaires pour maintenir un environnement sain pour vos plantes d’intérieur.

Préparation des plantes pour les travaux de plâtrerie

Quelques étapes simples pour préparer vos plantes à des travaux :

  • Évaluez l’espace de travail et déterminez les zones à risque : avant de commencer les travaux de plâtrerie, examinez attentivement la zone où les travaux seront effectués. Identifiez les plantes qui pourraient être affectées par la poussière, les vibrations ou les déplacements. Pensez à déplacer ces plantes vers un endroit sûr, à l’écart des travaux, pour éviter tout dommage potentiel.

  • Nettoyez les plantes : avant de déplacer vos plantes, assurez-vous de les nettoyer soigneusement. Retirez la poussière et les débris des feuilles et des pots pour faciliter le processus de déplacement et éviter de transporter des contaminants vers leur nouvel emplacement.

nettoyage plante feuille

  • Préparez un nouvel emplacement pour les plantes : une fois que vous avez identifié les plantes à risque, trouvez un nouvel emplacement pour elles. Ce nouvel espace doit être bien éclairé, à l’abri des courants d’air et des températures extrêmes, et suffisamment grand pour accueillir toutes les plantes déplacées.

  • Adaptez les soins aux nouvelles conditions : lorsque vous déplacez vos plantes d’intérieur, il est possible que leurs besoins en eau, en lumière et en nutriments changent en fonction de leur nouvel emplacement. Surveillez attentivement vos plantes et ajustez leurs soins en conséquence pour minimiser le stress et favoriser leur croissance et leur santé.

Comment protéger les plantes pendant les travaux

Vous avez préparé vos plantes au pire en les déplaçant, mais certaines ne peuvent pas réellement être déplacé ? Explorons les possibilités :

  • Couvrir les plantes : si vous ne pouvez pas déplacer certaines plantes d’intérieur, assurez-vous de les couvrir pour les protéger de la poussière et des débris générés par les travaux de plâtrerie. Utilisez des draps, des bâches en plastique ou des housses spécialement conçues pour les plantes. Veillez à ne pas trop serrer les couvertures autour des plantes, car cela pourrait provoquer des dommages.

  • Créer une barrière de protection : si possible, installez une barrière temporaire, comme une cloison en plastique, pour protéger les plantes des travaux de plâtrerie. Cette barrière aidera à contenir la poussière et les débris, réduisant ainsi l’exposition de vos plantes.

  • Surveillez l’état de vos plantes : vérifiez régulièrement l’état de vos plantes pendant les travaux de plâtrerie pour détecter les signes de stress ou de dommages. Les symptômes courants incluent le flétrissement, la chute des feuilles, la décoloration et la croissance lente. Si vous remarquez des problèmes, prenez des mesures pour remédier à la situation, comme ajuster l’arrosage, fournir des nutriments supplémentaires ou déplacer la plante dans un meilleur environnement.

Entretien des plantes d'intérieur

  • Aérer quotidiennement : pendant les travaux, il est important d’aérer souvent la zone pour évacuer la poussière et les émanations chimiques. Ouvrez les fenêtres et les portes, et utilisez des ventilateurs pour assurer une bonne circulation de l’air. Cela contribuera à créer un environnement plus sain pour vos plantes d’intérieur.

Retour à la normale après les travaux de plâtrerie

Une fois les travaux terminés, il faut faire l’état des lieux et remettre vos plantes en état ! 

  • Nettoyez les plantes et leur environnement : une fois les travaux de plâtrerie terminés, nettoyez soigneusement vos plantes pour éliminer toute trace de poussière et de débris. Utilisez un chiffon humide (avec du savon naturel) pour essuyer les feuilles et les tiges, et rincez les pots et les soucoupes. Nettoyez également l’espace environnant pour éliminer toute trace de poussière.

  • Réintégrez les plantes déplacées : replacez les plantes déplacées dans leur emplacement d’origine, en veillant à ce qu’elles reçoivent la lumière, la température et l’humidité appropriées. Surveillez attentivement les plantes pendant les premières semaines pour vous assurer qu’elles s’adaptent bien à leur environnement.

  • Soyez sûr (encore) de l’état de vos plantes : après les travaux de plâtrerie, continuez à surveiller l’état de vos plantes d’intérieur pour détecter les signes de stress ou de dommages. Apportez des ajustements à leurs soins pour favoriser leur rétablissement et leur croissance.

Astuces supplémentaires pour maintenir un environnement sain

Un résumé global, pour moi, des points les plus importants à suivre quand vous faites des travaux chez vous. Et, mon point de vue personnel pour ce qui est de travaux de plâtrerie ! 

  • Choisissez des matériaux de plâtrerie respectueux de l’environnement : lorsque vous planifiez votre projet de rénovation, envisagez d’utiliser des matériaux de plâtrerie écologiques et non toxiques. Globalement, avec du plâtre, vous n’aurez pas de problème, car c’est un matériau récent neutre sur le plan écologique. Veillez juste qu’il n’y ait pas d’additifs ajoutés (qui eux peuvent être toxiques), pour le colorer par exemple.

  • Communiquez avec votre plâtrier : informez votre plâtrier de la présence de plantes d’intérieur et de leur importance pour vous. Discutez des mesures de protection et demandez-leur de prendre des précautions supplémentaires pour minimiser l’impact des travaux sur vos plantes. 

    Petit tip : personnellement, j’ai trouvé une entreprise de plâtrier plaquiste sur Travaux.com, facile, pratique et rapide ! En plus avec un pro, les poussières sont vraiment moindres ! 

  • Restez attentif aux besoins de vos plantes : les plantes d’intérieur peuvent être stressées par les changements environnementaux causés par les travaux de plâtrerie. Restez attentif à leurs besoins en eau, en lumière et en nutriments, et ajustez vos soins en conséquence pour favoriser leur santé et leur croissance.

Aglaonema-commutatum2

  • Envisagez des purificateurs d’air : investissez dans un purificateur d’air pour aider à éliminer les particules de poussière et les contaminants de l’air pendant et après les travaux de plâtrerie. Les purificateurs d’air peuvent contribuer à améliorer la qualité de l’air et à maintenir un environnement sain pour vos plantes d’intérieur.

Conclusion

Les travaux comme ceux de plâtrerie peuvent présenter des défis pour les propriétaires de plantes d’intérieur, mais en prenant des mesures appropriées pour protéger et soigner vos plantes, vous minimisez potentiellement les effets négatifs de ces rénovations. En préparant vos plantes pour les travaux, en les protégeant pendant les travaux et en les aidant à se rétablir après, vous maintenez un environnement sain et harmonieux pour vos plantes d’intérieur. En suivant ces conseils et en restant attentif aux besoins de vos plantes, vous pouvez vous assurer qu’elles continueront à prospérer malgré les défis posés par les travaux de plâtrerie. Alors, n’hésitez pas à entamer vos projets de rénovation tout en préservant la beauté et la santé de vos plantes d’intérieur.

FAQ

Pour minimiser la poussière sur vos plantes d’intérieur pendant les travaux de plâtrerie, vous pouvez déplacer les plantes vers un endroit sûr, couvrir les plantes qui ne peuvent pas être déplacées avec des draps ou des housses légères, installer une barrière temporaire en plastique, et aérer régulièrement la zone de travail.

Après l’exposition à la poussière de plâtre, nettoyez soigneusement les feuilles et les tiges de vos plantes avec un chiffon humide et rincez les pots et les soucoupes. Replacez les plantes déplacées dans leur emplacement d’origine et surveillez attentivement leur état. Si nécessaire, ajustez l’arrosage, fournissez des nutriments supplémentaires ou déplacez la plante dans un meilleur environnement pour favoriser leur rétablissement et leur croissance.

Articles récents

Protéger vos plantes pendant un projet de rénovation

Les 5 meilleurs outils de jardinage pour prendre soin de vos plantes d’intérieur

Livraison de fleurs en ligne : voici tout ce qu’il faut savoir avant de choisir ce service

Comment utiliser une pioche de cantonnier efficacement au jardin ?

Comment cultiver des perce-neige en pot ?

Mousse de tourbe, qu’est-ce que c’est exactement ?

Comment sauver une plante qui a eu trop d’eau ?

Humidité relative : effet sur vos plantes intérieur

Feuilles qui tombent, quelles sont les causes et comment y remédier ?

Phytomère, les nœuds des plantes expliqués