DIY Terrarium en 9 étapes simples

DIY Terrarium en 9 étapes simples

Les terrariums, parfois appelés « petit jardin dans un verre », peuvent être un cadeau fantastique et remarquable pour n’importe qui, même s’ils ne sont pas particulièrement amateurs de jardinage. Tout terrarium, qu’il soit grand ou petit, comporte du gravier, de la mousse, de la terre et des plantes sur quatre niveaux différents.

Un terrarium est un récipient destiné à la culture de plantes dans un environnement intérieur. Pour permettre à la chaleur et à la lumière de pénétrer et à l’humidité d’être contenue, il est généralement fait de verre et est complètement ou partiellement fermé. Les mots latins « terra » (terre) et « arium » (plante) se combinent pour former le mot anglais « terrarium » (lieu ou réceptacle).

Les fonctions d’un terrarium sont multiples. En plus d’être utilisés comme un élément de décoration, ils peuvent également servir à la recherche scientifique et à la propagation des plantes. Un terrarium simple peut être assemblé en 1 à 2 h à l’aide de quelques éléments peu coûteux, notamment divers récipients en verre qui font de jolis récipients pour les terrariums faits maison. Les petites plantes de terrarium peuvent être trouvées pour quelques euros seulement.

Notre dossier 2022 :

Retrouvez toutes les informations sur notre dico des plantes juste ici.

Fiche plante, guide d’entretien, bref tout y est. 

 

Quelques infos importantes : 

Temps de travail : 1 – 2 heures

Niveau de difficulté : Intermédiaire

Coût estimatif : 25 à 100 €

Table des matières

Avant de commencer

Les espèces à croissance rapide ou celles dont les énormes feuilles risquent de masquer la lumière dont ont besoin les petites plantes doivent être évitées dans les grands terrariums. Les plantes qui peuvent s’épanouir dans une lumière faible à moyenne sont idéales pour les terrariums. La meilleure façon de créer de l’intérêt dans un arrangement de feuilles est d’inclure une variété de formes, de tailles, de textures et de teintes de feuilles.

Choisissez des plantes de terrarium qui ne craignent pas d’être dans un climat humide. Il est préférable d’utiliser un récipient ouvert avec beaucoup de sable grossier pour faire pousser des plantes grasses et des cactus plutôt qu’un terrarium fermé.

Un terrarium est un endroit idéal pour faire pousser une grande variété de plantes type :

  • African violet
  • Pothos
  • Polka dot plant (Bégonia maculata)

Ce dont vous aurez besoin pour votre création :

Outils :

  • Une mini pelle
  • Des ciseaux pour tailler vos plantes
  • Bouteille d’arrosage
  • Une longue pince
  • Un pinceau

Que vous retrouverez dans ce kit ↓

Matériaux :

Que vous retrouverez dans les kits terrariums comme ci-dessous ou que vous pouvez acheter au détail (cliquez sur les liens de chaque élément de la liste)

Instructions

1. Vous devez d'abord choisir un récipient

La moitié de la joie de construire un terrarium consiste à choisir le récipient et les plantes qui y seront placées. Si vous êtes prêt à dépenser des centaines d’euros, vous pouvez acheter une petite serre victorienne comme alternative.

Les terrariums peuvent être fabriqués dans pratiquement tous les récipients transparents, qu’ils soient en verre ou en plastique, et avec ou sans couvercle. 

Vous pouvez en trouver chez La Greentouch.

Conseil : Il est moins probable que la condensation et les maladies fongiques des plantes se produisent dans les terrariums ouverts que dans les terrariums fermés.

Mais le plus simple reste d’utiliser un kit tout prêt qui bien entendu contient un bocal !

Bocaux pour terrarium

2. Choisir les plantes à utiliser

Suffisamment petites pour ne pas toucher les parois du récipient, recherchez des plantes de terrarium avec une variété de types de feuilles et de hauteurs.

2 solutions pour s’en procurer :

Plantes pour terrarium

3. Il faut ajouter des couches de drainage

Les récipients pour terrariums n’ayant pas de trous de drainage, vous devrez en ajouter pour éviter que l’excès d’eau n’endommage les racines de vos plantes. Commencez par recouvrir toute la base du terrarium d’une couche de 5 cm de gravier. Plus le terrarium sera haut, plus il aura besoin de pierres de drainage par rapport à un récipient aussi large et peu profond.

Une couche de 1 cm de pouzzolane doit être étalée sur les pierres avec une grande cuillère ou une pelle pour faciliter le drainage et réduire les odeurs.

Différents graviers pour terrarium

4. Ajoutez la mousse et le terreau au mélange.

Sur les graviers et la pouzzolane, étalez une couche de mousse pour empêcher le terreau de se mélanger. L’ajout de mousse à votre terrarium est également un bon moyen d’ajouter un aspect esthétique.

Mélangez un peu de terreau spécial terrarium un peu humide avec une grande cuillère ou une petite truelle pour recouvrir la mousse. Les plantes de terrarium n’ont pas besoin d’engrais supplémentaire dans leur terreau, alors n’en mettez pas.

Ajoutez au moins quelques centimètres de terreau. Dans un terrarium, le niveau du sol doit être suffisamment bas pour que les plantes puissent se développer, mais pas trop bas pour qu’elles ne puissent pas atteindre le sommet.

Mise en place terreau terrarium

5. Les plantes doivent être préparées

Établissez une stratégie pour l’aspect de votre terrarium avant de commencer à planter. Créez des formes fascinantes en plaçant de hautes plantes courtes à différentes hauteurs dans différentes zones de votre terrarium.

À l’aide d’une paire de ciseaux que vous trouverez dans le kit d’outils pour terrarium, coupez certaines des racines les plus longues si la plante est liée aux racines. Le développement d’une plante peut être ralenti par la taille des racines. Enlevez toutes les feuilles qui ont jauni ou qui sont endommagées.

Racines d'une plante pour terrarium

6. Ajoutez des plantes au paysage.

Enlevez la terre qui reste sur les plantes en la secouant. Creusez un trou pour chaque plante avec la petite pelle ou vos doigts. Éliminez les poches d’air en tapotant fermement la terre autour de chaque plante dans son trou.

Conseil : la longue pince du kit d’outil intervient à ce moment-là, car elle peut être utilisée pour insérer les plantes dans le terrarium et les tasser si l’ouverture est minuscule. 

Création d'un terrarium

7. Décorez

Rendez votre terrarium encore plus beau en ajoutant quelques touches excentriques comme des figurines et des pierres décoratives aux plantes.

Outils et plantes pour préparation terrarium

8. Arrosez le terrarium.

Il faut arroser les plantes, mais pas goutte à goutte, plus à l’aide d’un vaporisateur ou d’un petit arrosoir dont l’embout est muni d’une pomme d’arrosage. Il s’agit de rendre le tout humide et non détrempé. Pour éliminer les taches tenaces sur le verre de votre récipient, aspergez-le avec votre spray d’eau, puis essuyez-le avec du papier journal ou un vieux chiffon.

REMARQUE : ne nettoyez jamais un terrarium planté avec un nettoyant pour vitres, car cela pourrait endommager les plantes.

9. Il faut prendre soin des plantes

Les terrariums ne doivent pas être exposés à la lumière directe du soleil, parce que les plantes peuvent surchauffer et mourir si elles ne sont pas protégées. Des fenêtres légèrement ombragées sur le côté sud de la maison sont parfaites. Si votre maison est entourée d’arbres, des lampes de culture peuvent aider vos plantes à se développer. Tant que vos lampes ne sont pas trop chaudes, comme les lampes horticoles LED, vous pourrez fournir à vos plantes toute la lumière dont elles ont besoin.

Un terrarium ne demande pas beaucoup de travail de votre part. Toutes les quelques semaines, effectuez les trois tâches suivantes :

  • Le sol doit être touché pour savoir s’il a besoin d’eau. Les terrariums, qu’ils soient partiellement ou totalement fermés, retiennent l’eau plus longtemps que la plupart des plantes d’intérieur en pot.
  • Il faut vérifier la condensation dans un terrarium fermé. Enlevez le couvercle au moins une fois par mois pour permettre une meilleure circulation de l’air. Retirez le couvercle et attendez que l’humidité se dissipe
  • Prenez soin d’enlever les feuilles jaunies ou brisées des plantes et, si nécessaire, coupez-les à une taille plus raisonnable.

Les plantes de terrarium ne doivent jamais être fertilisées. La décomposition du terreau dans les terrariums constitue une source naturelle de nutriments.

Terrarium fini
Et voilà !