Engrais plante verte : les 5 grandes catégories

🏆 Le podium :

Engrais plante verte : les 5 grandes catégories

Qu'est-ce que l'engrais de façon général ?

La capacité d’une plante à croître et à prospérer dépend de son environnement (eau, lumière, température) et d’une variété de composants chimiques.

Les plus importants sont :

Le carbone, l’hydrogène et l’oxygène – tous ces éléments sont abondants dans l’air et l’eau.

Les trois macronutriments et les trois éléments présents dans la plupart des engrais pour plantes d’intérieur commercialisés sont l’azote, le phosphore et le potassium (parfois appelé potasse).

Ils sont les plus importants (et ceux dont une plante a besoin en plus grande quantité). Vous avez probablement entendu parler des acides aminés et des membranes cellulaires. Comme ces éléments de base essentiels nécessitent azote, phosphore et potassium, ils sont vitaux. Imaginez le scénario suivant :

  • L’azote est présent dans chaque acide aminé.
  • Le phosphore se trouve dans chaque molécule de la membrane de chaque cellule (les molécules de la membrane sont appelées phospholipides), ainsi que dans chaque molécule d’ATP (la principale source d’énergie de toutes les cellules).
  • Le potassium représente environ 1 à 2 % du poids de toutes plantes et est nécessaire au métabolisme en tant qu’ion dans les cellules.

La plante ne peut pas pousser sans, c’est l’équivalent d’une usine de voitures ou d’une équipe de voirie qui manquerait d’asphalte. L’entretien ne se serait pas complet. 

Notre dossier 2022 :

⚠️ Avertissement :

Certaines des plantes de cette liste sont toxiques pour les animaux de compagnie, ne l’oubliez pas. Si vous voulez en savoir plus sur les plantes non toxiques pour les animaux, je vous laisse consulter notre article dédié aux plantes non toxiques ! Plusieurs variétés y sont détaillées ! 

Table des matières

Si l’un de ces macronutriments est déficient ou difficile à extraire du sol, le taux de croissance de la plante sera ralenti. Dans la nature, l’azote, le phosphore et le potassium proviennent souvent de la décomposition de plantes mortes. Dans le cas de l’azote, le recyclage de l’azote des plantes vertes mortes aux plantes vivantes est souvent la seule source d’azote dans le sol.

Pour faire pousser les plantes plus rapidement, il faut leur fournir les éléments dont elles ont besoin sous des formes facilement disponibles. Grâce au fertilisant, il est possible d’y parvenir, ce qui est idéal et permet à la plante d’avoir une bonne qualité de vie.

engrais liquide plante verte

Utilisation des engrais pour plantes d'intérieur en pot

Quand votre plante a-t-elle besoin d’engrais ?

Apporter un complément de nutrition à vos plantes, ce n’est pas quelque chose que beaucoup de personnes placent en tête de leur liste de priorités. C’est compréhensible ; la plupart des plantes d’intérieur se débrouillent très bien sans minéraux supplémentaires pour les plantes d’intérieur.

En revanche, nourrir les plantes vertes d’intérieur peut les aider à produire plus de fleurs, à être plus pleines et à produire plus de fruits. C’est la même chose avec les gens : si vous mangez plus, vous prendrez du poids. Ce n’est que lorsque nous sommes mécontents des individus que nous percevons une plante plus épaisse comme étant plus attrayante. Nous vivons toujours dans un monde bizarre.

Type d’engrais

Les engrais pour plantes d’intérieur se présentent sous différentes formes et tailles, notamment :

  • en grains
  • en bâtonnets
  • engrais liquide

Les nutriments liquides sont préférables car ils sont plus faciles à absorber par les plantes. Il existe une alimentation générale qui convient à la plupart des espèces végétales, ainsi qu’une alimentation particulière pour quelques-unes. L’alimentation particulière est préférable, bien que l’alimentation générale soit également efficace.

Bon à savoir : dans le terreau ou le substrat, souvent différents fertilisants sont déjà inclus, il font donc choisir le bon terreau.

Les engrais organiques & vegan

En tant qu’amoureux des plantes d’intérieur, nous voulons tous donner à nos plantes vertes les meilleures chances de prospérer. Le sol seul ne peut pas toujours fournir tous les minéraux dont les plantes en pot nécessitent. Les fruits et les fleurs continuent de germer, éliminant ainsi les nutriments du sol. Par conséquent, l’application de fertilisants végétaliens sur votre terre est essentielle à la réussite de votre jardin.

Quel fertilisant les végétaliens utilisent-ils ?

Les produits d’origine animale comme la farine de sang, la farine de poisson et la farine de plumes sont utilisés dans de nombreux engrais, ce qui n’est pas très propre. Heureusement, j’ai fait quelques recherches et j’ai découvert plusieurs options qui ne contiennent aucun ingrédient d’origine animale. Ces engrais sont généralement biologiques et créés à partir de composants végétaliens. Le terme « organique » signifie que les substances sont issues du monde naturel.

Vous avez par exemple :

Les engrais naturels & bio

Les jardiniers sont encouragés depuis des années à utiliser des engrais chimiques parce qu’ils contiennent des niveaux élevés des trois principaux composants dont les plantes vertes ont besoin pour s’épanouir. Cependant, de nombreux engrais chimiques contiennent plus de quatre fois la quantité de nutriments dont vos plantes d’intérieur ont besoin d’autant plus qu’il existe de nombreuses alternatives écologiques.

La marque Solabiol possède une gamme de produit hyper complète.

Tout comme Biobizz (qui est Végan en plus) :

Biobizz est, par ailleurs, un excellent engrais pour l’hydroponie. Nous en parlons dans l’article sur les meilleurs engrais pour l’hydroponie !

 

L'engrais universel

Si vous souhaitez apporter des éléments nutritifs et des oligo-éléments à un maximum de plantes différentes, vous devez utiliser des engrais universels. Les engrais spéciaux, comme les engrais liquides pour géraniums ou les engrais liquides pour agrumes, sont généralement mieux adaptés à des espèces végétales spécifiques. Si vous n’avez pas assez de place pour tous les engrais ou si vous ne voulez pas faire d’efforts, vous pouvez toujours utiliser un engrais universel pour obtenir des résultats décents. Ainsi, les engrais peuvent fréquemment être utilisés sur les pots des jardins de balcon et les plantes vertes d’intérieur.

L’azote, le phosphate, l’oxyde de potassium hydrosoluble, l’oxyde de magnésium et le soufre hydrosoluble sont les principaux ingrédients des engrais universels.

On parlera plus du bon vieux Fertiligène et de l’Algoflash, que l’on retrouve dans nos jardineries depuis toujours !

Les engrais spécifiques à chaque catégorie de plantes

Les « plantes », dit comme ça, c’est un large spectre de spécimens ! C’est pour cela qu’il existe des engrais qui sont spécialisés dans chaque catégorie de plante. 

En effet, toutes les plantes d’intérieur n’ont pas la même rapidité de croissance et de développement. Un cactus et une calathea n’auront pas les mêmes besoins d’entretien, et du coup, pour les engrais, c’est la même chose. 

Voici une sélection des meilleurs de chaque catégorie !

Les engrais spécifiques à chaque plante

Les engrais peuvent être universels afin d’être sûr d’apporter le minimum des besoins de chacune de vos plantes d’intérieur.

Mais un engrais spécifique peut s’avérer une bonne idée pour être sûr que vos plantes reçoivent tous les nutriments dont elles ont besoin. Ils existent sous différentes formes, principalement liquide ou en bâtonnet.

Parmi les plus courants, on retrouve :

  • Les engrais pour géraniums
  • Les engrais pour anthurium
  • Les engrais pour Ficus

Que recherche-t-on dans un engrais pour plante verte ?

L’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) sont les trois principaux éléments nutritifs des engrais (K). Un pari raisonnablement sûr pour une utilisation généralisée est celui des engrais avec des niveaux NPK équilibrés entre 5 et 15. Vous pouvez également opter pour un mélange personnalisé. 

L’azote contribue à la croissance des feuilles et des tiges, le phosphore à la croissance des racines et à la floraison, et le potassium aide la plante à combattre les maladies. Les plantes qui fleurissent ont besoin de plus de phosphore, tandis qu’une croissance « extensible » ou « gigotante » peut être une indication d’un excès d’azote. Envisagez d’utiliser un engrais avec un ratio NPK d’environ 10-10-10 comme point de départ si vous n’êtes pas sûr.

Femme avec plante et engrais

Les engrais liquides pour plantes vertes, les granulés solubles ou la poudre sèche sont tous des formes acceptables d’engrais. Si vous avez l’intention d’utiliser un arrosoir ou un brumisateur ou de le mélanger à la terre, vous devrez d’abord le diluer. Vous pouvez utiliser n’importe laquelle de ces solutions, tant que vous suivez les recommandations figurant sur l’étiquette.

La décomposition naturelle qui libère les nutriments est à l’origine des engrais organiques. De ce fait, ils sont moins nocifs pour les plantes que les synthétiques, mais ils sont aussi moins puissants, coûtent plus cher et ont une odeur plus forte. Les engrais synthétiques, c’est un peu comme des multivitamines pour les humains, ils sont plus forts, plus complets sur le plan nutritionnel, mais aussi plus susceptibles de brûler les plantes. Il faut donc les utiliser avec précautions. Peu importe lequel vous choisissez, vos plantes seront satisfaites. Mais de façon général, finalement les plantes ne feront pas vraiment la différence entre les engrais organiques et synthétiques.

En règle générale, l’engrais synthétique est le moyen le plus rapide et le plus facile de commencer, mais les jardiniers qui préfèrent les méthodes biologiques peuvent trouver une variété d’alternatives. 

FAQ

Pour prendre extrêmement bien soin de vos plantes en pot, vous devez leur fournir une alimentation supplémentaire. La première étape consiste à l’inclure dans les soins de votre amie verte, mais cela entraîne souvent d’autres questions. Qu’est-ce qui se passe ? Quelle quantité, quand, cela varie-t-il selon les plantes, quel type d’alimentation est le meilleur, etc. Heureusement, nous avons déjà tout compris pour vous et vous trouverez ici des instructions détaillées.

Tout d’abord, le moment où vous commencez à nourrir vos plantes. Cela ne doit se faire que pendant le cycle de croissance des plantes, lorsque celles-ci ont besoin de plus de minéraux pour se développer. En général, le cycle de croissance s’étend de mars à octobre. Une fois par semaine est souvent suffisant.

La quantité d’eau que vous devez donner à vos plantes est indiquée sur l’emballage. Gardez cela à l’esprit car une trop grande quantité de nourriture peut affaiblir les plantes et même les faire mourir. ( pas top pour leur santé ). Réduisez la quantité si vos plantes ont une réaction négative à celle-ci. Les plantes d’intérieur qui se développent lentement ou qui ne reçoivent pas autant de soleil ont besoin d’un apport en engrais moins riche.

Lorsqu’une plante d’intérieur montre des signes de fragilité, nous avons tendance à la suralimenter. Il est vrai que les feuilles décolorées d’une plante peuvent indiquer un manque de nourriture. En revanche, des feuilles jaunes ou une chute de feuilles peuvent être dues à des maladies ou à un pot de taille insuffisante. Une alimentation supplémentaire ne sera d’aucune utilité dans ce cas.

Par conséquent, avant de commencer à nourrir une plante, regardez attentivement s’il y a des insectes ou des animaux présents sur la plante et son feuillage. Si la plante est infectée, la nourrir peut avoir l’effet inverse, car la nourriture nourrira les insectes.

Nourrir les plantes d’intérieur par temps froid n’est pas non plus une bonne idée. Les plantes d’intérieur sont dans un état de semi-hibernation, dans lequel elles ne poussent pas beaucoup. Par conséquent, il est inutile d’ajouter de la nourriture à la plante et cela peut faire un effet inverse etnpotentiellement lui nuire. Veillez à user la fertilisation principalement en période de croissance.

Vos plantes d’intérieur seront plus belles et resteront plus longtemps en forme.

Thé, marc de café, peau de bananes, bref, il y en a des tas, mais nous avons fait un article dédié sur notre blog !