Le « kokedama » japonais est une technique botanique japonaise unique qui consiste à faire pousser des végétaux dans une boule de terre recouverte de mousse.

🏆 Le podium

Les 7 meilleurs kokedamas en 2022

Kokedama : le Guide Complet

Le « kokedama » japonais est une technique botanique japonaise unique qui consiste à faire pousser des végétaux dans une boule de terre recouverte de mousse.

Il y a plusieurs plantes comme les pothos, les fougères, les philodendrons qui peuvent toutes être transformées en un sanctuaire vert suspendu grâce au kokedama.

Voici donc tout ce que vous devez savoir sur la façon d’incorporer cette création à la mode, qui est une composition unique, dans votre espace intérieur afin que le « koke » soit une des sources du succès de votre collection !

kokedama présentation
Notre dossier 2022 :

⚠️  Avertissement :

Certaines des plantes de cette liste sont toxiques pour les animaux de compagnie, ne l’oubliez pas. Si vous voulez en savoir plus sur les plantes non toxiques pour les animaux, je vous laisse consulter notre article dédié aux plantes non toxiques ! Plusieurs variétés y sont détaillées ! 

Table des matières

Qu'est-ce que le kokedama ?

Cela signifie « boule de mousse« , est un type de bonsaï japonais cultivé depuis des siècles. Également connu sous le nom de « bonsaï du pauvre », fait référence à une gamme plus large de végétaux et d’objets alternatifs qui sont tous raisonnablement faciles à la création et simples à entretenir.

A lire ensuite : notre dossier complet sur les bonsaïs d’intérieur

Le Kokedama est un art qui nécessite de la technique, mais aussi des soins spécifiques. Il faut savoir que si vous cultivez des plantes d’intérieur dans de petites sphères de mousse, il est difficile de leur offrir les meilleures conditions possibles.

Choisissez une plante bien adaptée à la culture des kokedamas pour tirer le meilleur parti de votre expérience et pour par la suite faire un kokedama.

Trouver la bonne plante pour le kokedama sera crucial pour votre réussite, car faire un kokedama n’est pas simple avec la mauvaise plante, d’autant plus si on n’a pas la technique. En effet, avant de commencer, réfléchissez à l’endroit dans votre intérieur où vous voulez accrocher le kokedama et choisissez une plante en fonction des conditions de lumière et d’humidité qui y règnent. Dans cet article, nous allons vous parler des meilleurs spécimens pour que votre décoration intérieur soit des plus belle. Voici donc la présentation de toutes les informations.

Quels sont les meilleurs Kokedama ?

Kokedama - Makoyana

La plante paon, également connue sous le nom de Calathea makoyana, est une magnifique plante d’intérieur tropicale, réputée pour le contraste saisissant entre les couleurs verte et rouge violacé de ses feuilles. 

Ces feuilles ont la capacité d’égayer tout environnement intérieur. En kokedama, elles vous époustoufleront. Je ne conseille pas vraiment de suspendre ce kokedama car ses feuilles peuvent vraiment prendre pas mal de place et ce serait dommage qu’elles se retrouvent bloquées. 

Kokedama - Ficus tressé

Les Ficus benjamina dont le tronc est tressé constituent un bel ajout à tout intérieur. 

Les troncs de ces ficus ont été tressés ensemble lorsque les arbres étaient encore jeunes, ce qui donne des ficus tressés. L’apparence du ficus est complètement modifiée à la suite de cette procédure. 

Il est conseillé de tailler les ficus tressés, car ils peuvent atteindre jusqu’à 30 m en plein soleil si on ne les contrôle pas. Bon, ça, c’est quand ce n’est pas un Kokedama. Mais en bref, si vous donnez à votre ficus tressé une quantité raisonnable d’attention, il durera de nombreuses années dans votre maison.

Kokedama - Chamaedorea

Ces palmiers « de salon » sont des membres de la famille des Arecaceae. Ils vivent, à l’état naturel, dans les jungles tropicales et humides du Guatemala et du sud du Mexique.

Depuis l’époque victorienne, les palmiers sont des plantes d’intérieur attrayantes. Ces palmiers fleurissent dans les maisons, les bureaux, les écoles et les centres commerciaux.

Ces palmiers magnifiques et luxuriants sont donc populaires. Ils ont des feuilles d’un vert profond et elles sont « plumeuses ». Au fur et à mesure qu’ils vieillissent, leurs troncs développent des crêtes semblables à celles du bambou.

Si vous voulez une plante ressemblant à un bambou, choisissez un chamaedorea. Ils fleurissent au printemps s’ils reçoivent suffisamment de lumière, ce qui est rare à l’intérieur. Et ses fleurs produisent des baies noires. Mais ne vous inquiétez pas si votre palmier d’intérieur ne fleurit pas. C’est normal pour des conditions de croissance en intérieur.

Un palmier de salon peut atteindre 2,5 m de haut lorsqu’il est cultivé à l’extérieur. Lorsqu’il est cultivé à l’intérieur, il peut atteindre 1,5 m de haut. Et en kokedama, vous l’imaginez, bien moins. Même un jardinier débutant peut cultiver ces plantes avec des soins appropriés.

Kokedama - Asparagus

Plusieurs espèces d’Asparagus sont appelées fougères asperges, dont A.densiflorus et A.aethiopicus. Ces deux espèces ont un feuillage plumeux d’un vert vif.

Ces plantes sont rustiques à l’extérieur, sous forme de plantes rampantes et étalées. À l’intérieur, elles font de jolies plantes dans des pots mixtes ou des paniers suspendus.

L’asparagus à croissance rapide offre de nombreux avantages, mais elle présente aussi quelques inconvénients. Pour un spécimen à l’intérieur, et plus précisément en Kokedama, maintenez votre asparagus épaisse et dense afin que ses feuilles en dentelle créent un monticule.

Pour info : cette plante est moyennement toxique, que ce soit pour les humains ou les animaux. Nous vous avons fait une sélection des plantes non toxiques pour les animaux, c’est juste ici !

Kokedama - Ficus microcarpa

Le banian chinois est endémique de la Chine, de l’Asie tropicale et de plusieurs îles australiennes.

Cet arbre est traditionnellement utilisé dans la médecine traditionnelle asiatique pour soigner la fièvre, la malaria, la bronchite et le diabète. Les racines, l’écorce et les feuilles sont récoltées pour leurs propriétés médicinales.

Le Ficus microcarpa est un arbre de rue commun dans les villes tempérées du monde entier. Mais ils ne sont plus vraiment populaires, car leurs racines peuvent déraciner les trottoirs en béton. 

Mais pour un kokedama, pas de problème, vous aurez un beau petit arbre qui ne cessera de vous surprendre ! 

Kokedama - Dracaena

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà un dracaena dans votre collection de plantes d’intérieur ; en fait, je suis sûre que vous en avez peut-être plusieurs. 

L’entretien de ces plantes est assez simple. De nombreux types de plantes d’intérieur dracaena ont des feuilles colorées en forme de lanières. La taille de la plante varie considérablement d’une variété à l’autre, certaines étant plus hautes que d’autres. Cette plante a une forme droite, quel que soit le cultivar dont elle est issue. Et elle s’apprête parfaitement aux kokedamas.

Kokedama - Pachira

Dans leur environnement naturel, ces arbres peuvent atteindre une hauteur de 18 m, mais on les voit le plus souvent comme de petits exemplaires décoratifs cultivés en pots (ou en kokedamas dans notre cas). 

La plante a des tiges vertes minces qui se terminent par des feuilles palmées au sommet. Dans leur habitat naturel, les pachiras ont des fruits sous la forme de gousses ovales de couleur verte et contenant cinq compartiments distincts à l’intérieur. Les graines contenues dans le fruit commencent à se développer jusqu’à ce que la gousse se brise. La saveur des noix grillées est similaire à celle des châtaignes, et elles peuvent être broyées en farine. 

Selon la technique Feng Shui, la personne qui possède cette charmante petite plante serait bénie par la bonne fortune, d’où son nom de Money plant (ou tree=arbre).

DIY Kokedama

Mais vous pouvez aussi vous mettre à la réalisation de votre propre kokedama. Vous vous dites,  » un peu de fil, la boule de mousse, la plante, sans aide et hop le tour est joué pour un beau souvenir ? « . Si c’était aussi simple les plantes, on ne serait pas là avec notre site. Donc, nous vous avons fait un tuto complet sur les techniques pour la création de son kokedama (Japon ou non). Pas besoin de s’y connaitre en jardinage ou d’avoir beaucoup de matériel, nous vous expliquons toutes les étapes avec tous nos secrets.

Voir notre DIY Kokedama. (en construction) 

Ou bien, vous souhaitez apprendre avec des professionnels ? Sur Paris, la Greentouch propose des ateliers DIY pour faire des Kokedama que je vous recommande fortement ! Ça se passe ici ! 

Kit Kokedama

Vous n’avez pas besoin de DIY et acheter un Kokedama déjà tout prêt ne vous correspond pas

Nous avons la solution, saviez-vous qu’il existe des kits tout prêts afin de créer vous-même votre kokedama

Rien de plus simple pour avoir de bonnes bases non ?  Nous vous avons donc déniché 2 kits conçu par la Greentouch, bref, un gage de qualité !

Conclusion

Êtes-vous un jardinier chevronné à la recherche d’un nouveau défi technique ou d’une nouvelle composition ? Où êtes-vous simplement enthousiasmé par la perspective de faire pousser des plantes dans une sphère de mousse flottant dans l’air ? Où vous souhaitez juste une touche de déco ?

Les plantes idéales pour les kokedamas sont les petites plantes grasses, les plantes d’intérieur de base et celles qui poussent dans des conditions similaires à l’état sauvage (comme les broméliacées qui aiment la mousse).

Un nombre important de kokedamas existent déjà tout fait pour votre déco, en France on en trouve un peu partout. Jardineries, en ligne ou non, contenant en bois, verre, osier, on se mélange rapidement parmi toutes les offres. 

Voici quelques livres qui pourront vous aider :

FAQ

  • Cette boule de terre est assez grande pour contenir plus de racines. En général, avec la croissance lente d’un kokedama, votre plante poussera pendant, au minimum, quelques mois. C’est au moment où la plante et ses racines seront à l’étroit dans la sphère de mousse qu’il arrêtera de grandir. 
  • La sphère, elle, ne grossira pas au fur et à mesure que votre plante va pousser

Votre kokedama suspendu se comporte comme une « empotée » achetée dans une jardinerie. Dans la nature, ce sont des plantes qui poussent sur des branches, des épines ou des rochers. Elles se sont donc « habituées » à vivre et à prendre de la hauteur.

Chaque fois que vous en avez besoin, laissez tomber et repositionnez votre kokedama. Pressez doucement la boule de mousse sans la comprimer, puis refaçonnez-la jusqu’à ce qu’elle ait une belle forme ronde. Vous pouvez le recrocheter immédiatement après avoir enlevé les parties mortes de la plante qui ne seront plus jamais vertes. Il est possible que certaines gouttes tombent après l’arrosage ; protégez les sols délicats.

Vous aurez besoin d’argile, de sphaigne et de terre pour fabriquer votre propre substrat de base.